Comment refaire les joints de sa salle de bain ?

Votre salle de bain a l’air vieille, usée ou pire vous avez des fuites ? Il n’est pas forcément nécessaire de rénover entièrement votre salle de bain. Au lieu de cela, économisez de l’argent en nettoyant votre baignoire et votre carrelage. Vous pouvez également remplacer les joints silicone ou réparer les fuites gênantes avec un simple travail de rebouchage.

Avec le temps, vos joints peuvent s’abîmer, s’effriter, se décoller et ainsi perdre leur étanchéité. La moisissure et les saletés peuvent apparaître et vos joints peuvent jaunir malgré des efforts de nettoyage réguliers. Dans cet article nous vous apprenons comment refaire les joints de votre salle de bain vous-même. 

Armez votre pistolet à colle, c’est parti !

Refaire les joints en silicone de sa salle de bain

Les joints à base de silicone autour des carreaux de salle de bain se décolorent, s’abîment ou deviennent sale avec le temps. Ils peuvent moisir, surtout si le silicone est endommagé ou usé et que de l’eau pénètre. Cependant, il est facile de refaire ces joints en enlevant puis en remplaçant les joints en silicone. Suivez les étapes ci-dessous pour le faire vous-même.

  • Retirer l’ancien joint. Avant de refaire les joints, il faut bien sûr retirer les anciens. Pour ce faire, coupez au milieu de l’ancien joint. Un cutter avec une lame propre est idéal. Enlevez ensuite tous les résidus. Un tournevis à lame plate est très efficace. Si le joint est résistant, vous devez le badigeonner de solvant et le laisser agir 30 minutes.
  • Nettoyer correctement la surface. Il est nécessaire de nettoyer les surfaces dans la zone de la salle de bain où le nouveau joint sera installé. S’il reste un peu de silicone ou de poussière après avoir retiré l’ancien joint, vous pouvez gratter avec une brosse métallique ou le dos d’une éponge. Séchez ensuite avec un chiffon sec. Cette étape est importante car s’il reste du joint, de la graisse ou de l’eau, le nouveau joint n’adhérera pas bien et devra être remplacé à nouveau. Les contours de la baignoire ou du lavabo doivent être aussi propres et secs que possible.
  • Utilisez du scotch en papier pour faire un trait net (même technique que pour repeindre). Placez le ruban adhésif des deux côtés où vous souhaitez appliquer le joint. N’utilisez pas de ruban adhésif marron. Vous avez besoin d’un scotch facile à enlever et qui ne laisse pas de traces. Procurez-vous des cartouches de silicone pour utiliser votre pistolet à colle. Il existe deux types de silicone incolore ou blanc.
  • Une fois que votre pistolet à colle est prêt suivez simplement le tracé entre les deux bandes de scotch et maintenez une certaine cohérence de pression.
  • Ensuite vous devez lissez le joint. Vous pouvez utiliser votre pouce. Si une petite quantité de silicone se renverse sur le mur, retirez-la immédiatement avec un couteau ou un chiffon.
  • Retirer le scotch lentement en faisant attention de ne pas abîmer votre nouveau joint. Pensez qu’un nouveau joint de baignoire ou d’évier sèchera rapidement en 20 minutes, mais il faudra 24 heures pour sécher complètement.

Refaire les joints de carrelage de sa salle de bain

Alors que le carrelage a une très longue durée de vie, on ne peut pas en dire autant de leurs joints. C’est d’autant plus le cas lorsque le sol qui en est équipé est exposé à l’eau comme dans une salle de bain.

Après un certain temps, le nettoyage ne suffit plus pour redonner au joint son aspect d’origine. De plus, ils commencent souvent à devenir poreux, voire cassants, et peuvent affecter l’adhérence des carreaux. Ce type de joint est fait de mortier qui s’use avec le temps. Voici les étapes pour refaire vos joints de carrelage :

  • Utilisez un grattoir ou une meuleuse électrique
  • Utilisez un aspirateur pour enlever la poussière et les gros débris
  • Utilisez une brosse pour enlever les derniers résidus entre les carreaux
  • Préparez votre mortier de jointoiement. Mieux vous le préparer, plus il sera lisse et homogène. Il doit rester fluide mais relativement dense.
  • A l’aide d’une truelle langue de chat, ou d’une spatule, faites pénétrer le joint entre tous les carreaux. 
  • Laissez sécher pendant 10 minutes, puis essuyez avec une éponge humide 

Comment entretenir les joints de sa salle de bain ?

Refaire les joints de salle de bains

Entretenir les joints en silicone

Les joints en silicone nécessitent un peu d’attention pour les maintenir en parfait état. Garants de l’étanchéité, ces derniers sont parfois mis à rude épreuve lorsqu’ils sont installés dans des pièces à forte humidité, comme les salles de bain. Les joints en silicone doivent être entretenus régulièrement. S’ils ne sont pas nettoyés fréquemment, ils peuvent noircir et moisir, auquel cas ils ne seront plus protecteurs. Nettoyez le joint en silicone dès qu’une légère marque noire apparaît. 

Pour ce faire vous pouvez utiliser différents produits comme le bicarbonate de soude, du vinaigre blanc, du savon noir, du jus de citron et beaucoup d’autres produits encore. Lorsqu’ils sont trop abîmés il faudra envisager de les changer.

Entretenir les joints de carrelage

Bien qu’ils soient parfaits pour le carrelage, les produits d’entretien domestiques peuvent endommager ou même ternir les joints de carrelage. Les joints de carrelage légèrement poreux peuvent également développer des moisissures malsaines et parfois malodorantes.

A la longue, les joints non entretenus peuvent se détériorer rapidement et compromettre l’étanchéité des revêtements muraux. Il est donc nécessaire de les entretenir régulièrement. Avant de nettoyer les joints de carrelage, les carreaux environnants doivent être nettoyés. Si le carreau est sale, votre joint « attrapera » la saleté et ne sera jamais sain et propre.

Ensuite pour les nettoyer, vous pouvez utiliser des produits ménagers tels que la javel, le liquide vaisselle ou le bicarbonate de soude mais vous pouvez également utiliser des recettes de grand mère comme le vinaigre blanc, la pierre d’argile ou le dentifrice.

L’entretien des joints de carrelage est simple si vous effectuez un entretien régulier et gardez vos joints propres et sains, pour maintenir leur étanchéité. Lors de l’utilisation d’un nouveau produit, veillez à le tester sur des surfaces isolées et cachées : si les joints sont résistants, le carrelage est parfois moins résistant.

Articles en relation :