Pompe à chaleur : comment ça fonctionne ?

Pompe à chaleur : comment ça fonctionne ?

Une pompe à chaleur, qu’est-ce que c’est ?

Une pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage à haut rendement énergétique qui peut être utilisé pour chauffer une maison ainsi que l’eau sanitaire qui s’y trouve. 

Le concept de base de la pompe à chaleur est simple : elle prélève l’énergie à l’extérieur de la propriété et la réinjecte à l’intérieur à l’aide d’un radiateur, d’un plancher chauffant ou d’un ventilo-convecteur (selon le type d’installation choisi).

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Le mécanisme fondamental de la pompe à chaleur est simple mais ingénieux. Elle capte les calories de l’air, du sol ou d’une source d’eau située à quelques centaines de mètres de votre maison. La pompe à chaleur réinjecte ensuite ces calories dans votre maison sous forme de chaleur en répétant ce processus indéfiniment. Le cycle est terminé !

Pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur de votre jardin puise son énergie dans la terre. La chaleur est extraite et ensuite distribuée dans le système de chauffage principal par des capteurs enterrés, avec un ballon d’eau chaude ou par des ventilo-convecteurs en option. 

L’installation d’une pompe à chaleur est simple : 

  • Horizontal : Si la surface de votre jardin est plus de deux fois supérieure à celle de votre maison, alors enterrez-le sous terre. Le réseau est ensuite placé à une profondeur comprise entre 60 centimètres et 1,20 mètre.
  • Vertical : Si vous disposez d’un petit terrain, il peut être difficile d’ajouter des plantes supplémentaires. Les capteurs sont placés jusqu’à 100 mètres sous la surface, ils sont donc moins réactifs aux variations de température.

Pompe à chaleur aérothermique

Les pompes à chaleur à air utilisent la chaleur de l’environnement extérieur pour produire de la chaleur, qu’elles évacuent ensuite à l’intérieur. Il existe des systèmes de pompes à chaleur à air électriques.

  • La pompe à chaleur air/air : elle ne peut chauffer que la maison
  • La pompe à chaleur air-eau : combine ces fonctions et vous permet de chauffer votre maison et de produire de l’eau chaude.

Pompe à chaleur aérothermique air-air

Les pompes à chaleur utilisent des ventilo-convecteurs pour déplacer l’air ambiant de l’extérieur vers l’intérieur de votre maison. Certains modèles de pompes à chaleur peuvent inverser le processus en été et fournir ainsi de l’air conditionné ! Une pompe à chaleur réversible est une pompe à chaleur qui peut être inversée. 

La pompe à chaleur air-air présente un inconvénient : en hiver, la température ambiante est plus basse, ce qui la rend moins efficace. Nous vous recommandons d’installer un système de chauffage d’appoint pour compenser.

Pompe à chaleur aérothermique air-eau

La pompe à chaleur air-eau capte les calories de l’air extérieur de votre logement et les distribue dans l’eau de votre système de chauffage avant de les diffuser. Vous pouvez l’utiliser à la fois pour chauffer et fournir de l’eau chaude ! 

La pompe à chaleur air-eau peut être raccordée à des radiateurs à eau haute température si elle est reliée à un système de chauffage préexistant. Cependant, afin d’améliorer les performances, il est recommandé de l’utiliser avec un chauffage au sol à basse température. 

La pompe à chaleur air-eau est moins efficace lorsque la température est de 0°C car elle tire son énergie de l’air. Elle ne fonctionne plus dans le froid de l’hiver, lorsque les températures descendent en dessous de -7 degrés Celsius. Par conséquent, il est préférable de l’utiliser conjointement avec une chaudière qui peut prendre le relais.

PAC hydrothermique

Si vous avez accès à une source d’eau, une pompe à chaleur hydrothermique peut être une option pour vous. Son fonctionnement est simple : elle prend la chaleur présente dans l’eau et l’utilise pour chauffer votre maison et votre eau domestique. En été, vous pouvez l’utiliser en sens inverse pour refroidir votre maison.