Comment réussir son isolation phonique ?

Notre maison devrait être un havre de paix, paisible, loin de l’agitation du monde extérieur. Mais à mesure que le monde devient de plus en plus mobile et bruyant, il est de plus en plus difficile de se retrouver seul sans aucun bruit parasite, surtout si vous vivez en ville. Les nuisances sonores sont sujettes à l’interprétation de chacun, ne les laissez pas gâcher votre vie.

Pour retrouver votre tranquillité, vous pouvez insonoriser certaines pièces de votre maison ou appartement pour atténuer le bruit de la circulation, des voisins, des passants, des klaxons et d’autres bruits ou sons venant de l’extérieur. Il s’agit là d’une meilleure solution que de porter des boules quies toute la journée. 

L’obtention d’une bonne isolation acoustique commence par une identification claire de la nature et de la source du bruit afin d’optimiser l’isolation acoustique, puis il faut choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins.

Si vous habitez déjà dans votre maison et que certains bruits vous dérangent, il existe des astuces pour réussir votre isolation phonique avant d’entreprendre des travaux de rénovation. Dans le cas où vous souhaitez faire construire votre maison, il y a certaines choses à mettre en place afin d’éviter ces nuisances sonores au maximum. 

isolation phonique

Réussir votre isolation phonique dans de l’ancien

La première chose à faire est d’établir un diagnostic pour déterminer la nature du bruit, identifier la source du bruit et les murs qu’il traverse.

Ensuite, il existe plusieurs techniques pour isoler sa maison ou appartement :

  • Ajouter de l’isolant sur le contour des portes : les portes intérieures n’ont généralement pas d’isolant, mais en ajouter sur le contour de la porte peut aider à atténuer le bruit. Certains isolants constituent un joint très étanche, sont abordables et faciles à installer. Ces isolants ont la propriété de réduire la propagation des ondes sonores. 
  • Isolation murale : les surfaces dures, telles que les cloisons, le plâtre et les carreaux, réfléchissent et amplifient le son. Les surfaces douces absorbent le son et rendent la pièce plus silencieuse. Vous pouvez faire le test avec des couvertures épaisses, des tapis, de la tapisserie ou des couettes. Presque tous les matériaux souples fonctionnent. Les matériaux plus épais absorbent plus de son que les matériaux plus fins.
  • Les panneaux acoustiques : vous pouvez les installer sur les murs et, si nécessaire, au plafond. Les panneaux sont fabriqués à partir de matériaux insonorisants de haute qualité tels que le caoutchouc mousse souple, le polyester dense et le liège.
  • Mettre des tapis (ou de la moquette) au sol : non seulement le son rebondit sur les murs, mais il peut également rebondir sur les sols durs. Si votre pièce a un sol à surface dure (bois, carrelage ou stratifié), la solution la plus simple est de poser un tapis pour aider à absorber le bruit. Et, encore une fois, les tapis épais sont meilleurs que les tapis fins.
  • Absorbeur de vibrations : le bruit se propage par vibration. En conséquence, le bruit des équipements qui vibrent (machine à laver, vélos d’appartement, électroménagers, …) aura tendance à se propager aux pièces adjacentes. Pour réduire les vibrations et garder la pièce silencieuse, placez les objets sur un morceau épais de caoutchouc mousse dense, comme un tapis de sol de gym.
  • Les fenêtres, même les plus hauts de gamme, ne sont pas très efficaces pour bloquer le bruit. Plus la fenêtre est ancienne, moins elle est efficace pour garder la pièce silencieuse. Le moyen le plus simple de réduire le bruit provenant de la fenêtre consiste simplement à recouvrir la fenêtre d’une couverture épaisse ou d’un tapis de sol rembourré. Pas l’option la plus attrayante, certes, mais ça marche. Pour une solution plus attrayante, pensez à installer des rideaux antibruit. Ces rideaux sont spécialement conçus pour bloquer le bruit et peuvent également être utilisés comme rideaux occultant pour se protéger du soleil.
  • Construire une bibliothèque : Aussi étrange que cela puisse paraître, les bibliothèques peuvent aider à garder une pièce silencieuse. C’est parce qu’une étagère pleine de livres crée de la masse et que la masse absorbe le son. Assurez-vous simplement que les bibliothèques s’étendent du sol au plafond et gardent les étagères pleines de livres et de magazines.
  • Ajouter des cloisons supplémentaires : cette méthode de réduction du bruit nécessite un investissement important en temps et en argent, mais c’est l’un des moyens les plus efficaces pour rendre une pièce silencieuse : recouvrez les murs et les plafonds existants d’une couche supplémentaire de cloison. Pour une protection supplémentaire contre la propagation du bruit, fixez la nouvelle cloison avec des matériaux spéciaux insonorisant.
  • Installer des matériaux élastiques dans la structure de vos cloisons : c’est un autre excellent moyen d’insonoriser une pièce. Le seul problème est que vous devez rénover complètement la pièce.
Isolation accoustique

Pour être efficace, l’isolation phonique doit être appliquée sur des murs en bon état, tout comme l’isolation thermique. Avant de procéder, il est nécessaire de vérifier l’état des murs et des plafonds. Surtout en cas d’humidité, il faut identifier la cause (infiltration d’eau, fuite d’eau, remontée capillaire, etc.) et traiter le problème avant les travaux d’isolation.

Si vous souhaitez entreprendre de plus gros travaux, nous vous conseillons de faire venir un professionnel pour établir un diagnostic précis. De plus, un professionnel vous conseillera quant aux travaux à effectuer et aux matériaux à utiliser.

Réussir votre isolation phonique dans votre future maison

Pour commencer, vous devez évaluer les nuisances sonores de l’environnement de votre prochaine habitation. Pour cela, rendez-vous sur place, questionnez vos futurs voisins, passez-y du temps. Ensuite, il faut définir les bruits contre lesquels vous souhaitez vous protéger : bruit aérien, bruit de voisinage, bruit d’impact…

N’oubliez pas la pollution sonore de votre propre intérieur. Si la télévision du salon est allumée et peut être entendue depuis la chambre, les toilettes près de la chambre, la machine à laver, etc. 

Il faut aussi savoir qu’il existe des solutions d’isolation thermique et acoustique en même temps. Consultez votre entreprise de travaux pour installer des équipements thermo-acoustiques. En effet, le moindre défaut dans l’installation de l’isolation peut vous coûter tous les bénéfices.
À noter que la nouvelle Réglementation Acoustique de 2000, adaptée aux normes européennes, impose depuis janvier 1996 une isolation phonique pour les logements neufs, mais n’inclut aucune exigence d’isolation phonique entre les pièces d’un même logement.